LA YAMAHA #333 SUR LE PODIUM !

C’est sur un nouveau coup du sort en défaveur de l’équipe Yamaha Viltaïs Expériences que la course s’est jouée, dès les toutes premières secondes. Lorsque Bastien Mackels s’élance de sa 5e place sur la grille départ, une mésentente avec le chef mécanicien engendre une petite chute. Le pilote Belge laisse alors filer ses adversaires. Au fil des tours, la Yamaha #333 ne tarde toutefois pas à monter sa compétitivité et regagne les avant-postes de la course. Tout semble être rentré dans l’ordre mais en course, une petite cause peut parfois être lourde de conséquences. Cette chute bénigne au départ va en fait causer un dommage sur le levier d’embrayage qui engendrera un arrêt supplémentaire au stand. Ce sont ces quelques secondes précieuses perdues qui vont décider de l’issue de la course. Bastien Mackels, Florian Alt et Axel Maurin ont beau tout donner, le retard accumulé sur les leaders de la catégorie ne pourra pas être comblé avant le passage de la ligne d’arrivée. C’est avec une petite pointe d’amertume tout à fait justifiée que le team manager Yannick Lucot revient sur cette course : «Même en Endurance, la victoire peut dépendre d’un détail, surtout avec une concurrence aussi relevée en face. Nous en avons une fois encore fait la douloureuse expérience. Mais nous avons aussi montré de belles choses durant toute la semaine et ce deuxième podium consécutif nous permet de rester dans la course au titre. Depuis le début de la saison, je dis que la finale aura lieu en Slovaquie. Il faut croire que j’avais raison...» Rendez-vous est donc donné les 23 et 24 juin prochains à l’occasion des 8 Hours of Slovakia Ring pour une fin de saison placée sous haute tension.